Un scénario plus profond qu'il n'y paraît avec un héros cynique. Un état dû à sa capacité à éliminer ses ennemis d'un seul coup de poing. Ici, ce sont les ennemis qui deviennent de plus en plus puissants. L'intérêt de la narration réside dans le quand, comment et pourquoi Saitama va se décider à agir. Ce qui anime ce manga, et son histoire est la motivation du héros, c'est la cause de l'action. Un motif déterminant permet à l'intrigue d'avancer, et ainsi au combat de débuter. Les combats ne durent que quelques instants, du coup la psychologie des personnages prime sur le spectacle (quoique). Saitama est plutôt classe par sa non-classe. Il est drôle car à ses côtés, tous les autres se prennent au sérieux. Un réel décalage entre cet improbable gringalet chauve, et les autres. Il n'a aucune rage de vaincre son adversaire car il ne fait aucun effort pour gagner son combat. Saitama adopte une attitude nonchalante face aux monstres, et c'est ce qui fait de lui un personnage à la fois classe et comique.